Rania : le petit « bébé plume »

Rania : le petit « bébé plume »

30 ml de lait : quelques petites gouttes de vie accrochées aux lèvres d’un bébé si fragile. Cette petite fille c’est Rania, une enfant née après seulement six mois de grossesse et recueillie dans un orphelinat de la région d’Agadir quelques jours après sa naissance. Aujourd’hui, Rania a 7 ans et déborde d’énergie…

Sa mère SOS, Amina, se souvient : « Ses nourrices n’y croyaient plus, Rania n’avait même pas la force de téter lorsque je l’ai prise pour la toute première fois dans mes bras. Elle était d’ailleurs si petite, qu’elle tenait toute entière dans ma main ! ». Recueillie à l’âge de six mois au village d’enfants SOS d’Agadir, Rania était alors en grande difficulté, sa santé fragile mettant en jeu son pronostic vital. Amina s’est alors démenée pour aider ce petit bébé à grandir : « Je n’avais jamais vu un être aussi accroché à la vie. Son dossier médical pesait plus lourd qu’elle à l’époque ! Lorsqu’elle dormait, souvent, je plaçais sous ses narines minuscules, une plume pour pouvoir m’assurer qu’elle respirait toujours ».

L’amour pour faire grandir

C’est ainsi que grâce à la patience et les soins prodigués par sa nouvelle maman, Rania s’accrochait jour après jour à la vie. Cependant, les mois passant, elle restait une enfant « un peu trop calme » et à un an, ne bougeait toujours pas, ne pouvant se tenir assise et restant parfois plusieurs jours sans pleurer.

Sa mère SOS, consciente que ce silence provenait d’une carence affective des premiers mois de vie de Rania redoubla d’attention et de tendresse pour offrir à cette petite fille hyper sensible l’environnement dont elle vaait besoin pour reprendre confiance en la vie. Sans cesse encouragée et cajolée, Rania put peu à peu développer ses premiers réflexes et faire véritablement ses premiers pas dans la vie.

C’est ainsi qu’à presque deux ans, Rania surprit toute sa famille lorsqu’au beau milieu de la cuisine, elle fit ses tout premiers pas : « Je n’en revenais pas », nous raconte Amina, « Nous pensions tellement qu’elle ne marcherait jamais avec sa santé si fragile. Vous auriez dû voir son regard fier et déterminé, c’était incroyable ! J’ai cru lire dans ses yeux « Ne t’inquiète pas Maman, je vais y arriver » ».

Aujourd’hui, Rania a sept ans. C’est une petite fille débordante d’énergie, faisant toujours preuve de cette volonté de fer qui lui permit de survivre. Elle est cette année rentrée à l’école « des grands » et malgré quelques difficultés dues à son retard de développement cognitif, Rania se démène pour réussir, suivant un cursus scolaire normal. Son histoire et sa force, elle nous les transmet aujourd’hui en chanson puisque la musique est devenue sa grande passion : d’une petite plume à un joli rossignol, Rania est aujourd’hui la chanteuse vedette de l’orchestre du village.

Compétences

Posté le

15 avril 2016