Toujours un enfant

Toujours un enfant

 

La rentrée est déjà bien entamée et les vacances semblent loin. Mais laissez nous vous replonger au cœur d’une journée d’été à la rencontre d’Hicham*.

Le petit garçon a intégré le programme de renforcement familial de Médiouna à Casablanca il y a quelques mois.

Hicham a 11 ans. Il habite avec sa maman dans un quartier populaire de Médiouna. Hicham a une santé fragile et avant de croiser notre route, il pouvait rater l’école durant de longues semaines à cause de ses problèmes de santé. Sa maman n’avait pas les moyens de lui acheter les médicaments qui pouvaient le soigner et la vie du petit garçon s’en trouvait très handicapée.

Heureusement, les médicaments, comme l’école et le soutien scolaire d’Hicham sont aujourd’hui pris en charge par l’association et le petit garçon et sa maman n’ont plus ce souci qui pèse sur leurs épaules.

Mais ce matin d’été, ce n’est pas de santé qu’il s’agit mais bel et bien de la première journée à la piscine d’Hicham!

Hicham n’a jamais vu de piscine de sa vie. En fait depuis qu’il est né, il n’a pour ainsi dire jamais quitté son quartier.  Alors quand le petit garçon et les autres enfants soutenus par l’association ont été invités par un généreux partenaire à une journée organisée rien que pour eux en centre de loisirs, il a laissé éclater sa joie ! Et le jour J, Hicham était l’un des premiers à attendre le bus devant le centre de l’association.

Ce fut pour Hicham, vous vous en doutez, une journée totalement inoubliable. Depuis le long trajet en bus, à travers la ville qu’il découvrait, dans une ambiance joyeuse ponctuée par les chansons claironnées à tue-tête par la joyeuse bande. Jusqu’à cette journée entièrement dédiée à leur plaisir  et aux jeux, tout fut absolument magique pour le petit garçon. Loin de son quotidien pesant, Hicham a pu l’espace d’une journée redevenir un enfant qui découvre, joue et à qui la vie sourit.

Hicham parle encore très souvent de cette journée inoubliable. Lui, qui avant ne s’en souciait guère, maintenant, lorsque le téléphone de sa maman ne fonctionne pas, se sent très concerné et s’empresse de dire à sa maman « vite il faut le recharger et le garder près de toi. Et si Khalti Khadija appelait pour une autre sortie à la piscine ? Il ne faudrait pas que l’on rate son appel ! «

En définitive ce que vous offrez à Hicham est unique car, grâce à vous, il a l’opportunité de retrouver sa place d’enfant et de se forger des souvenirs positifs et qui lui redonnent l’espoir d’une vie meilleure. Merci pour ces instants précieux que vous lui permettez de vivre.

* les prénoms ont été changés pour préserver la vie privée des enfants

 

Compétences

Posté le

20 octobre 2017