Développer les talents

Développer les talents

Lorsque nous évoquons la Fête de la Musique, comment ne pas évoquer Ismail qui, du haut de ses 11 ans, est déjà un violoniste talentueux au parcours exemplaire et qui fait la fierté de toute la famille SOS.

Ismail a été accueilli à l’âge de 5 ans avec son frère jumeau dans sa nouvelle famille, au sein du village d’enfants SOS d’ El Jadida. En compagnie de ses 7 frères et sœurs et grâce à sa mère SOS, Nadia, il a retrouvé depuis ce jour-là la chaleur d’un foyer et la stabilité d’une vie familiale. Serviable, souriant, responsable et respectueux des valeurs instaurées au sein de sa maison, Ismail est aujourd’hui attaché à sa famille et très investi dans son rôle de grand frère, notamment vis-à-vis de Hicham, son petit frère qui présente des besoins spécifiques. Brillant, il est le 1er de sa classe et obtient d’excellents résultats ce dont tous ses instituteurs le félicitent.

Mais ses félicitations ne proviennent pas seulement de l’école. En effet, malgré les moyens limités de l’Association et grâce à notre généreux partenaire et à l’engagement de l’Ecole Internationale de Musique et de Danse (EIMD), Ismail a eu la chance de voir sa vie changer à nouveau en juin 2011, lors d’une représentation des différents orchestres de nos villages d’enfants SOS devant les musiciens de l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Ce jour-là, ce jeune musicien en herbe est remarqué et une place lui est offerte pour intégrer l’école de musique. Depuis Ismail s’est découvert une véritable passion pour le violon et son désir d’apprendre et son assiduité forcent l’admiration, lui qui a fait pendant des années plusieurs fois par semaine la navette vers Casablanca pour assister à ses cours. La musique lui apporte beaucoup ; c’est une grande leçon d’humilité, de patience, de travail et de dépassement de soi, autant d’atouts qu’Ismail développe, mois après mois, grâce à l’enseignement de qualité qu’il reçoit et qui lui permet de développer ses talents et construire son avenir.

A l’époque, Monsieur Lotfi, son professeur de musique, croit grandement en lui et nous a confié : « Ismail est très doué. Il déchiffre rapidement les notes musicales et prend le rythme très vite. En deux heures de travail, il arrive à un résultat de quelques jours, voire quelques semaines de travail d’autres garçons de son âge et de son niveau. ». Et en musique aussi les succès sont là puisque Ismail a gagné le concours de violon et de solfège organisé par l’école, dans sa catégorie.

Nous soutenons et encourageons Ismail dans la voie qu’il a choisie et espérons que son exemple sera une source d’inspiration pour ses frères et sœurs et plus largement les enfants que nous accompagnons années après années au Maroc.

Compétences

Posté le

23 février 2016