Chama reprend vie

Chama reprend vie

 

Chama* fait partie des enfants accueillis des orphelinats il y a tout juste un an. Lorsqu’elle est arrivée dans l’un des villages d’enfants SOS du Maroc, Chama était très chétive. A pratiquement 3 ans, la petite fille pesait moins de 10 kg. « Ses membres étaient tellement fins » se souvient Hajiba sa mère SOS « que j’avais l’impression que je pouvais les casser. Elle était aussi très pâle et son ventre était très gonflé ». Et Mounaim, le directeur du village d’enchaîner : « Nous avions vraiment peur pour elle. Tous les jours nous nous demandions si elle allait survivre. »

Mais tout cela est de l’histoire ancienne ! Chama a fait sa première rentrée des classes et la petite fait plaisir à voir dans sa nouvelle tenue, un sourire sur son visage espiègle, et son nouveau cartable sur le dos.

Quel changement ! Chama est aujourd’hui en parfaite santé ; son poids, normal, est enfin celui d’une petite fille de quatre ans et son énergie fait plaisir à voir ! La raison d’un tel changement ? Chama a besoin d’un régime alimentaire spécial et adapté. Tout simplement ! Mais encore fallait-il le savoir… De nombreux examens médicaux et une visite ciblée chez un gastroentérologue nous ont mis sur la voie et Hajiba a ensuite aussitôt pris les choses en main. Un menu spécial a été établi pour elle, et affiché sur le réfrigérateur, aux côtés de celui de la maisonnée. Tout le monde a été sensibilisé, à la maison, comme à l’école. Au jardin d’enfants les dattes, graines et fruits secs ont remplacé les goûters traditionnels et à la maison Hajiba redouble d’inventivité pour créer des recettes adaptées à ses besoins.

Et aujourd’hui c’est la petite fille elle-même qui fait ses choix alimentaires en toute conscience. Lorsque Habiba lui propose pour s’amuser du cake au chocolat à l’heure du goûter la petite s’exclame offusquée : « Mais je n’en mange pas ! Où sont mes petits pains de maïs ? » Quel bonheur de la voir tremper ses petits pains maison dans de l’huile d’olive avec un tel appétit!

Chama, a littéralement repris vie et si vous n’aviez pas été là, cela aurait très probablement été une question de vie ou de mort pour elle. Chama est aujourd’hui une petite fille en pleine santé, promise à un bel avenir. C’est à vous qu’elle le doit. En son nom, Merci.

* Les prénoms ont été changés pour préserver la vie privée des enfants

 

Compétences

Posté le

24 octobre 2017